Que de fois aurons-nous répéter

dans nos prières : Délivre nous du Mal ! comme si le Mal était seulement

Que d'actes barbares ont été commis au nom d'un dieu ou de la civilisation...

Pouvait-on encore imaginer au 20ème siècle l’impensable purification ethnique de «la solution finale» mise en place par Hitler, en Allemagne , les purges en Bosnie,  au Kosovo , au Rwanda , le génocide des arméniens ... jusqu’aux bombes humaines d’aujourd’hui ? le Mal n'a jamais cessé d'être à l'oeuvre parce que notre civilisation n'est pas encore celle de...  l'Amour.

l’ennemi extérieur …

Le conseil qui passe comme le plus débile quand la violence s’emballe dans notre société, n’est-ce pas la leçon du Christ qui nous demande de tendre l’autre joue ?

.

Il ne s’agit pourtant pas de faiblesse mais au contraire d'un sacré courage pour ne pas répondre à la barnarie par la barbarie et la seule façon de rompre l’escalade de la violence... Que peut-on prendre à celui qui est dans le don total de lui-même jusqu'au don parfait: le pardon ?

.

.

Si certains troubles mentaux viennent d'un déséquilibre chimique dans le cerveau (d'où l'utilisation de psychotropes), pour les experts :

lavage de cerveaux, endoctrinement... un processus déjà bien rodé dans le recrutement des sectes ...

Ce qui choque c'est que ce recrutement ne se fait plus seulement chez des jeunes sans repères mais dans tous les milieux, voire issus d'autres religions ...un outil moderne l'a facilité :

99% de l'endoctrinement se passerait par Internet.

Même discours manichéen que celui des sectes; grosso modo  : tu n'es pas bien dans ta peau ... tu ne le sais pas, mais Dieu t'a élu pour rejoindre ta vraie famille... libère toi de cette société régie par le mal, autrement dit le sexe, l'argent et la violence.

Mais quand le MAL  refait la "une", qu'il s'agisse  d'une invasion virale d'autant plus redoutable qu'elle

Mais parler du "MAL à l'état pur" serait accepter l’idée d’un dieu du mal qui pourrait mettre en échec un dieu du bien et surtout oter toute responsabilité aux hommes alors que  le mal est aussi en nous.


Les kamikases japonais qui se suicidaient en jetant leur avion sur les bateaux alliés pendant la Seconde Guerre mondiale utilisaient des amphétamines et une bonne dose d'alcool pour annihiler leur instinct de survie mais les terroristes d'aujourd'hui ne seraient pas tous drogués...


Il s'agit bien d'une dérive sectaire qui a pour "but de redéfinir l'islam pour construire un groupe purifié et séparé des autres" et donc de rompre avec l'entourage et tous ceux qui les sociabilisent :"les profs, les parents, les amis". Le sens ethymologique en arabe  du voile signifie d'ailleurs " séparer, soustraire au regard "


Difficile de rester rationnel dans une situation anxiogène ...

.

... S’il n’y avait pas de méchants mais que des gens malheureux ?

.

Le visage de l’innocence n’est-il pas un visage de bébé (qui dort) ;  nul n’est méchant à la naissance !

Avant de taxer un enfant de mauvais parce qu'il a besoin de faire du mal, il faut d'abord chercher ce qu'il n'accepte pas et le fait souffrir  ( disputes des parents, arrivée d'un bébé, divorce...ou plus grave si l'enfant est maltraité,  humilié, abandonné …).  

.

Dans tous les cas, sa violence (sur lui-même ou sur les

autres) est une sonnette d’alarme, le seul moyen à sa

disposition, un chagrin devenu colère...

.

Un enfant qui subit le chantage, fera subir du chantage

Un enfant menacé, menacera

Un enfant puni, punira

Un enfant humilié, humiliera

Un enfant injurié, injuriera

Un enfant violenté, violentera

Un enfant frappé, frappera

C’est toujours l’autre qui a commencé dans un conflit… toujours l’autre qui est responsable de l’échec d’une négociation.

Comment la paix serait-elle possible tant que ce ping-pong demeure pour ne pas reconnaître ce qui déclenche vraiment ce sentiment d’injustice.


Où trouver la force de renoncer à faire mal  ?

.

ce mal, on le perpétue en se faisant passer pour des redresseurs de torts, au mieux verbalement, par des vexations, voire des insultes qui, loin de nous soulager, nourrissent notre colère,

au pire, en cédant à nos pulsions et en devenant les méchants  à notre tour …

Dès la Genèse, nos parents ont perdu le paradis  en voulant devenir  calife à la place du calife et leur première défense a été de s’accuser l’un l’autre…

tout ce qui allait suivre ne fait que confirmer notre immaturité spirituelle : Caïn croyait son offrande la plus digne d’être récompensée; "victime" de ce qu’il a pris pour un manque d’amour,  il a tué son frère pour rétablir l’injustice… …etc .etc…


Tout cavalier débutant apprend vite que pour freiner son cheval, il faut lever les rênes au lieu de tirer dessus pour ne pas lui donner la possibilité de "s'appuyer" sur le mors, ce qui a pour effet de le voir détaler encore plus vite…

.

Après plusieurs vols planés dans les orties, la leçon finit par rentrer et un bon cavalier n’aura jamais besoin de cravache.


Les Gandhi, Martin Luther King, Nelson Mandela, qui se sont insurgés 

de manière pacifiste, nous ont prouvé que nous pouvions nous opposer collectivement et pacifiquement contre des systèmes violents et injustes

.

Une méchante paix est pire qu'une guerre, (Tacite)


Il est consternant d'admettre que les animaux se battent pour leur survie alors que les hommes s'entretuent  bien davantage pour posséder ...

mais on ne peut scientifiquement prétendre que la nature humaine est instinctivement agressive ; la violence n'est pas inscrite dans nos gènes ! Notre espèce qui a inventé la guerre est également capable d'inventer la paix.

Chaque 11 novembre, nous commémorons l'armistice qui mettait fin en 1918 à la "première" guerre mondiale; une victoire et pourtant un échec... celui d'une société des Nations incapable d'assurer une résolution pacifique des conflits nés,


Mieux qu'une rectification qui écarte la pensée que Dieu puisse nous vouloir le moindre mal : "ne nous laisse pas entrer en tentation" et délivre-nous du mal... est une déclaration de foi  pour ne pas entrer dans la tentation de douter de Lui quand vient le temps de l'épreuve.

Exorcisme

La fascination pour le côté obscur de la Force n'a pas disparu. Les sorciers et les sorcières ont encore de beaux jours devant eux (dans le septième art et ailleurs)  et le diable n'est pas celui qu'on croit ; il doit être plutôt séduisant ...on dit même qu'il s'habille en Prada...

La plupart des diocèses en France ont leur exorciste tant la demande a été forte  ces dernières années pour trouver ou retrouver la paix de ceux qui s'en remettrent à leur créateur.

Pour guérir les angoisses et les souffrances de ceux qui se croient possédés, l'eau bénite a été,pour beaucoup, le dernier recours, mais s'est révélé souvent plus efficace qu'un neuroleptique.

C’est pas moi, c’est l’autre ...

Donner au Mal le nom de Satan, chef des démons, et en avoir peur, c'est lui donner  

prise sur nous comme dans la loi de l'attraction. Pourquoi un chrétien aurait-il besoin d'être

délivré d'un démon alors qu'il en a déjà été libéré par son baptême par l' exorcisme pratiqué dans le rituel liturgique.

.

En choisissant de faire confiance à Dieu, au plus fort de nos épreuves, notre cri rejoint celui du Christ sur la croix : Pourquoi m'as-tu abandonné ? pour ajouter aussitôt :  que Ta volonté soit faite !...


Dès l'instant, où notre humanité a douté de l'Amour de son créateur, (de l'Amour tout court pour les athées) jusqu'à nier son existence,  la violence est entrée dans son Histoire et avec elle le meurtre.

pour la plupart, des exigences du traité de Versailles.

Un traité de paix ne sera jamais qu' une pause entre deux guerres s'il n'est pas une vraie main tendue aux vaincus pour leur oter l'envie de prendre leur revanche...

Dounia Bouzat, spécialiste de la lutte contre l'islam radical, donne l'exemple emblématique d'exiger le niqab (voile intégral) comme si c'était une pratique de l'islam alors que le niqab a 60 ans et l'islam a 14 siècles...


Même le hijab (foulard trouve seulement sa source dans certaines interprétations du Coran mais n'y est jamais implicitement mentionné



La méconnaissance  de la théologie islamique  et la médiatisation  de l’islam radical ne peuvent que susciter bien des malentendus chez les musulmans et bien des préjugés chez les non-musulmans.

le MAL dans tous ses états ...

.

Peut-on définir le Mal comme la négation du Bien sans reconnaître que nous pouvons être aussi les artisans de notre propre malheur et du malheur des autres ...

.


est invisible et squatte nos corps jusqu'à les détruire, ou l'oeuvre de criminels programmés ou de tueurs en série. la question du MAL et du scandale et de son existence se  pose de nouveau ...et avec elle, ce sentiment d'impuissance désespérée d'en finir un jour avec lui.

Comment nous immuniser,

nous-mêmes,  contre la

haine et la vengeance quand nous sommes confrontés à des atrocités ?

.

Qu'est-ce qui peut conduire à tuer des gens innocents sans remords et sans considération pour sa propre vie ?

Connaissez-vous l'origine du mot assassin ? au début du premier millénaire, un groupe terroriste  appelé:  l’Ordre d’Ismaili. fut formé pour devenir  des tueurs à la solde de leur Grand Maître Hasan Ibn Al-Sabbah

ces jeunes terroristes n'ont pas perdu la tête, ils ont perdu leur conscience !

Le terrorisme est créé, il n’appartient pas

à la nature humaine. Les bombes humaines

sont fabriquées, on ne nait pas ainsi.

En réalité, le terrorisme est le résultat de

l’action de fous voués à la destruction, et ces

fous sont le résultat typique des techniques

psychiatriques ou psychologiques qui ont pour but le contrôle du mental et du comportement. ª Jan Eastgate

mais nous devons restez vigilants sur le mal qui s'insinue perfidement en chacun de nous quand la colère et l'angoisse nous étreint...

et balayer déjà devant notre porte..

Si le mal est un scandale ! l'autre scandale est de chercher

à le justifier par la punition d'une faute commise ou d'un dieu vengeur.

.

Je crois que nous sommes arrivés là au paroxysme. Même les animaux ne se comportent pas comme cela. Nous sommes vraiment dans une période de précarité totale, tout peut arriver : la personne humaine n’est pas respectée, la vie ne compte pas. (Cardinal Jean-Louis Tauran, président du Conseil pontifical pour le dialogue interreligieux)

Du fait de la grande quantité de haschisch utilisée pour les ennivrer, on appella ces  tueurs les «Hashishiyn» (utilisateurs de haschisch en arabe) ce qui, plus tard,  devint «assassins»

Dieu peut-il changer le MAL en BIEN  ?


Les chrétiens ont reçu l'espérance en héritage ; si l'histoire de notre rédemption et du Salut a commencé par  la Passion du Christ, prophétisé par Isaïe comme le « serviteur souffrant » ce n'est pas pour une vénération morbide de la souffrance, mais parce qu'elle annonçait la Résurrection.


Chacun porte sa croix... si nous ne pouvons pas faire l'économie du mal, puissent nos épreuves trouvées un jour leur explication dans leur matin de Pâques... en ce Jour béni : Dieu essuiera toute larme de nos yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses auront disparu

un MAL pour un BIEN ?

.


Le mal est toujours subit comme une injustice quel que soit la façon dont il se manifeste (souffrance physique ou morale)  mais les hommes ont leurs maux à dire...

.

L'être humain ne doit jamais cesser de penser. C'est le seul rempart contre la barbarie. Action et parole sont les deux vecteurs de laliberté, chaque être humain peut agir contre la barbarie. Hannah Arendt

mais pourquoi le Mal si Dieu est perfection ?

parce que...

parce que disait Kant :

« l'histoire de la nature commence par le bien, car elle est l'œuvre de Dieu ; l'histoire de la liberté commence par le mal, car elle est l'œuvre de l'homme »


au creux de la vague,

gardons le bon cap ....