je t’aime

 
fin
 

être ‘‘FIDÈLES’’ ...

mais nous savons que nous pouvons dire une chose et faire son contraire ; faire le serment d’aimer quelqu’un et oublier sa belle promesse de l’aimer toujours ,  revendiquer de grands principes et ne pas les pratiquer,  se faire passer pour un héros et se comporter comme un collabo...

et surtout affirmer qu'on croit en Dieu et agir comme s'il n'existait pas ...

Sans la démarche de nous mettre à la place de l’autre comment apprendre à le connaître et l’aimer sans comprendre ce qu’il vit ?

Développer son empathie naturelle conduit doucement

sur le chemin de l’altruisme si nous n’exigeons pas de

l’empathie en retour ; c’est l’antidote de notre société individualiste...


Peut-être parce que nous savons que nous avons tous en nous la capacité de laisser la haine dicter nos actes ... ou

pas ! et qu’un peu de respect et d’amour peut nous y faire renoncer.

Notre baptème n’est pas un passeport pour le Ciel ni un médicament

miracle si  nous ne suivons pas la posologie de l’évangile qui, dans un premier

temps, guérit les plus atteints d’un manque d’empathie.

Jésus a été plus loin par amour, jusqu’à s’oublier lui-même, jusqu’à mourir pour nous, à croire qu’il n’est qu’Amour. Ce n’est pas dans la mort qu’il veut nous entraîner à sa suite mais dans la vraie vie, au-delà de la barbarie et de la haine imbécile.


Qu’il serait triste un monde où tu marches ou tu crèves, sans autre espoir que de monter un train de vie en marche qui ne mène nul part !

Si vous m’aimez, vous garderez mes commandements...

vous reconnaitrez que je suis en mon Père,

que vous êtes en moi, et moi en vous.

Quand de tes prières rabachées s’échappe un ‘‘je t’aime’’ 

ce n’est pas toi qui crie,

c’est l’AMOUR qui crie en toi

CLIN DIEU

Aucun chrétien ne peut se sentir seul ou inutile  !

et personne ne doit se considérer comme inutile tant qu’il a la possibilité d’aider un autre être humain, un animal, une cause...

même un petit acte peut changer une vie, même tout près de vous.

l’Amour est la sève de toute vie !

CLIC sur le piaf pour voir 

ou revoir le CLINDIEU précédent : « je suis ! »

+

Pour recevoir (gratuitement)

le clindieu hebdo :

clindieu.com@gmail.com

Mais comment s'aimer,

avoir confiance en l'autre,

quand on est confronté à la méchanceté de la bêtise

et de l’ignorance ?


Mais ne récolte-t-on pas ce qu’on sème, tôt ou  tard ? et le bien qu’on a fait ne nous est-il pas souvent rendu sous une autre forme et parfois même avec des dividendes ? Ce serait manquer de gratitude de ne pas le constater.


Il y a heureusement 5 lettres qui peuvent changer notre vie , il suffit de chercher chaque jour une raison de les dire  pour nourrir sa  gratitude et c’est ...  M.E.R.C.I

On ne peut parler de la gratuité de l’amour sans reconnaître honnêtement que l’on peut trouver du plaisir à faire plaisir mais qu’il n’est pas facile d’aimer sans être aimer en retour.

C’est l’Esprit qui nous donne « d’aimer en vérité » car Aimer c’est Vivre !

Aimer c’est voir nos frères avec le regard du Christ : un regard qui ne s’arrête pas à l’extérieur, aux apparences, un regard du cœur qui découvre ce « qui est invisible pour les yeux » !

Et si vivre c’était déjà cela : accueillir, écouter, voir … aimer !

Mourir c’est « s’enfermer » …

c’est-à-dire : « vivre en enfer » !

Vivre c’est « ouvrir » … ouvrir un chemin de foi, de confiance, c’est prendre le risque d’aller vers les autres.

« Je suis en mon Père, vous êtes en moi et moi en vous »

« Ce n’est plus moi qui vis… c’est le Christ qui vit en moi » (Epitre aux Galates 2,20)

Ce n’est pas une dépossession, mais une « visitation » : nous sommes « habités »!  


Denis CHAUTARD, Prêtre de la Mission de France

COIN PRIÈRE


Grâce à la foi nous passons de la mort à la Vie !

La mort du Christ nous laisse orphelins.

Le don de l’Esprit fait de nous des héritiers.

La foi n’est pas une doctrine, une morale ou un code de bonne conduite.

La foi consiste à Aimer :

Aimer Dieu et Aimer son prochain.

C’est l’Amour qui atteste que nous « gardons les commandements » et que l’Esprit « repose en nous » !